Lamas, chèvres, cochons, ces animaux qu’on peut louer pour une réunion zoom

MDR Cette bonne blague permet même de faire une bonne action, en aidant une ferme californienne

A.L.
— 
Un lama dans un champ. (Illustration)
Un lama dans un champ. (Illustration) — David Muscroft/REX/SIPA

Cette idée risque de hérisser les associations de défense des animaux, mais voilà, elle existe : il est possible de louer des animaux pour des réunions Zoom. Une fermière de la région anglaise du Lancashire a lancé ce business, né d’une simple blague, alors qu’on lui demandait comment elle comptait s’en sortir financièrement avec la pandémie.

Dot McCarthy, 32 ans, a confié à la BBC avoir récolté près de 60.000 euros grâce à sa nouvelle activité. Ses chèvres ont déjà participé à des réunions Zoom organisées en Chine, aux Etats-Unis, en Russie et même en Australie. Il vous en coûtera un peu plus de cinq euros.

Une bonne excuse pour faire une blague

Le prix est beaucoup plus élevé si vous voulez louer un lama, un cochon ou une vache de ce centre animalier de Half Moon Bay, en Californie : ce sera environ 92 euros pour 10 minutes. La « Sweet farm », rapporte Slate via la radio NPR, abrite plus de 125 bêtes, « dont les chèvres inséparables Brownie et Butterscotch, Kevin le cochon, Steve le coq, Gizmo la vache, Sturgis le cheval et Paco le lama ». Ses gérants ont expliqué à 20 Minutes avoir tenu plus de 8.000 réunions et récolté près d'un million de dollars. Près de 250.000 personnes ont assisté à des incursions drôlatiques d'animaux pendant leur visio. 

Le tarif est un peu chéro c’est pour la bonne cause : l’argent récolté aide le refuge, qui recueille des animaux sauvés de l’abattoir. Voilà une bonne excuse pour faire une drôle de blague à vos collègues lors de la prochaine réunion.