Cet Américain vend ses cartes Pokémon 80.000 dollars pour financer ses études

JACKPOT Le jeune homme qui veut devenir chirurgien orthopédique a encore en sa possession une vingtaine de cartes dont la valeur avoisine les 50.000 dollars

20 Minutes avec agence

— 

Des cartes Pokémon (illustration).
Des cartes Pokémon (illustration). — Manuel Balce Ceneta/AP/SIPA

Des cartes Pokémon achetées 4.000 dollars (environ 3.200 euros) en 2016 ont rapporté à leur propriétaire, Caleb King, 80.000 dollars (65.000 euros) lors de leur récente revente. Le jeune homme, étudiant en deuxième année dans une université de l’Etat américain de Géorgie, compte utiliser l’argent gagné pour financer ses études de médecine. Il ne s’est cependant pas encore débarrassé de tous ses trésors.

Le jeune Américain a en effet expliqué à Fox 5 Atlanta avoir conservé 21 cartes dont il estime pouvoir par la suite tirer quelque 50.000 dollars (40.000 euros). Parmi ces objets coûteux figure une première édition d’une carte de Pikachu avec les joues rouges. Caleb King a indiqué qu’un exemplaire similaire s’était vendu 20.000 dollars (plus de 16.000 euros).

Ses parents voulaient le dissuader

Le jeune homme explique cette flambée des prix par la crise sanitaire liée au coronavirus. « D’une certaine manière, les gens veulent penser à autre chose qu’à tout ce qui se passe. Je pense que [l’univers Pokémon] est un des moyens que les gens ont. »

Celui qui souhaite devenir chirurgien orthopédique a raconté que ses proches n’avaient pourtant pas vu d’un bon œil son investissement initial dans ces cartes Pokémon. « Beaucoup de gens ont essayé de me dissuader de le faire, au départ, surtout mes parents, a témoigné Caleb King. Ils me disaient 'Hé, tu ne devrais pas dépenser autant d’argent pour ces cartes, c’est ridicule !'. Je ne les ai pas écoutés et ça a payé ». Le père de l’étudiant estime même désormais qu’il aurait dû donner de l’argent à son fils pour acheter plus de cartes Pokémon.