Coronavirus aux Etats-Unis : Un déguisement gonflable a-t-il créé un cluster dans un hôpital ?

ÉPIDÉMIE Le ventilateur inclus dans le déguisement aurait facilité la propagation de gouttelettes portant le virus

20 Minutes avec agences

— 

Illustration du coronavirus.
Illustration du coronavirus. — Pixabay

Un hôpital californien enquête depuis ce lundi pour savoir si un déguisement gonflable porté par l’un de ses employés le jour de Noël a pu créer un cluster. Le foyer de coronavirus a contaminé plusieurs dizaines de personnes et provoqué un décès.

Après Noël, au moins 44 employés du centre Kaiser Permanente de San Jose (Etats-Unis) ont contracté le Covid-19 et l’un d’entre eux est mort, selon un porte-parole de l’hôpital. Le centre hospitalier a ouvert une enquête pour déterminer si un déguisement porté par un employé était en cause. Il s’agit d’un innocent sapin de Noël gonflable, avec un grand sourire et un gros nez rouge.

Les soignants pas entièrement vaccinés

Le ventilateur dont le costume était équipé aurait pu contribuer à diffuser le virus. Toute exposition éventuelle au Covid serait « totalement involontaire et accidentelle », a précisé le porte-parole. La personne déguisée « ne présentait aucun symptôme du virus et cherchait seulement à remonter le moral de son entourage durant une période très stressante », a-t-il affirmé.

Selon NBC, la personne décédée était une employée administrative des urgences. Selon un autre employé cité par la chaîne, l’épidémie aurait pu être provoquée par des soins respiratoires effectués dans une pièce qui n’était pas conçue à cet effet.

Certains employés avaient déjà reçu une première dose d’un vaccin contre le Covid-19 mais il faut environ deux semaines pour que l’organisme produise suffisamment d’anticorps. Kaiser Permanente a proposé des tests rapides à tous ses employés et procédé à une désinfection en profondeur des urgences.