Hawaï. Un surfeur professionnel sauve une femme de la noyade

B.A Malgré une eau peu profonde, la nageuse était en grande difficulté en raison d’une houle puissante

20 Minutes avec agence

— 

Illustration noyade
Illustration noyade — Pierre Andrieu AFP

Une nageuse en détresse a pu compter sur le courage et l’expérience de Mikey Wright, un surfeur professionnel, pour lui venir en aide, le 31 décembre. Le jeune homme de 24 ans l’a secourue à Hawaï, aux États-Unis, rapporte Ouest-France.

Le sportif australien se trouvait sur l’archipel pour célébrer le nouvel An avec sa sœur Tyler Wright. La double championne du monde de surf avait remporté la semaine précédente une compétition sur l’île de Maui et se reposait depuis là-bas avec sa famille.

Il court à sa rencontre

Mikey Wright se trouvait dans le jardin d’une maison de location située face à la plage quand il a aperçu une femme en difficulté malgré une eau peu profonde en raison de puissantes vagues. Il a d’abord filmé la scène avant de se rendre compte de la gravité de la situation.

Sur la vidéo qu’il a diffusée sur Instagram, on peut l’entendre dire « Elle va avoir besoin d’être sauvée ». Ni une, ni deux, le surfeur a alors passé son téléphone à sa femme avant de se diriger en courant vers la mer.

Eviter le choc des vagues

« La personne coulait à plusieurs reprises et ne parvenait plus à surnager », raconte le jeune homme. « J’ai tenté d’évaluer le mouvement des vagues et du courant pour savoir où la nageuse allait être poussée », poursuit-il.

Après quelques instants dans l’eau, le surfeur a réussi à rejoindre la nageuse et à la maintenir debout pour qu’elle ne soit pas emportée par une nouvelle vague. « Je lui ai juste dit "ne lâche pas prise et tiens bon" », se rappelle l’Australien.

De chaleureux remerciements

D’autres personnes sont venues l’aider une fois qu’il est arrivé au bord de l’eau. Mikey Wright s’en est sorti avec seulement quelques égratignures au dos. La femme qu’il a secourue est saine et sauve.

Son fils est même venu à la rencontre de son sauveur quelques instants plus tard pour le serrer dans ses bras et le remercier. « C’était une belle récompense », lâche le sportif professionnel au geste héroïque.