Chine : Des nids de guêpes détruits grâce à un drone ressemblant à un lance-flammes volant

CHAUD DEVANT Une collecte de fonds a permis d’acheter l’engin volant et d’y fixer un réservoir à combustible et un embout d’où jaillissent les flammes

20 Minutes avec agence

— 

Illustration: Des guêpes volent autour de leur nid.
Illustration: Des guêpes volent autour de leur nid. — AFP PHOTO / DPA / FRANK RUMPENHORST

Les habitants du comté de Zhong, dans le centre de la Chine, peuvent depuis peu compter sur une arme inattendue pour lutter contre la multiplication des nids de guêpe. Ils utilisent en effet un drone équipé d’un lance-flammes pour les détruire. Cette surprenante invention a été créée avec le concours de Blue Sky Rescue, une organisation humanitaire chinoise, indique ABC News.

Ensemble, ils ont organisé une collecte de fonds qui leur a rapporté 80.000 yuans, soit un peu plus de 10.000 euros. Cette somme leur a permis d’acheter l’engin volant et d’y fixer un réservoir d’essence et un embout d’où sort le feu.

Plus d’une centaine de nids à brûler

Une vidéo réalisée par Blue Sky Rescue montre la façon dont fonctionne le drone customisé. On y voit l’aéronef doté de six hélices se stabiliser en face de la cime d’un arbre. Il émet alors un jet de flammes en direction d’un volumineux nid de guêpe construit dans les branches. Ce dernier est finalement consumé progressivement par le feu et finit par tomber.

L’objectif de l’opération est de faire disparaître les quelque 100 nids repérés dans la zone située près de la gigantesque ville de Chongqing. Blue Sky Rescue, qui est spécialisé dans les interventions d’urgence, rapporte en avoir déjà détruit onze depuis le début de l’opération.

Un venin parfois mortel

« Maintenant nous n’avons plus peur d’être piqués par une guêpe », s’est réjoui un villageois interrogé par la chaîne d’État Chongqing TV. Dans les zones rurales chinoises, le venin de l’insecte peut d’ailleurs être particulièrement dangereux selon The Independent.

Là-bas, la population locale ne bénéficie pas d’une prise en charge médicale rapide. Une simple piqûre peut alors engendrer des insuffisances rénales ou hépatiques, mais aussi des lésions cardiaques, voire un décès.