Un monolithe, du  genre de celui apparu en novembre à Piatra Neamt en Roumanie (photo) a été repéré à Toulouse le 9 décembre, avant de disparaître.
Un monolithe, du genre de celui apparu en novembre à Piatra Neamt en Roumanie (photo) a été repéré à Toulouse le 9 décembre, avant de disparaître. — AFP PHOTO /www.ziarpiatraneamt.ro

LAND'ART

Toulouse : Un mystérieux monolithe a fait son apparition sur une colline… avant de disparaître aussitôt

Apparu sur les hauteurs de Pech-David mercredi, un mystérieux monolithe en métal avait disparu jeudi, à l’image de celui découvert dans le désert de l’Utah

EDIT : Les organisateurs du Bricks Festival ont dévoilé qu'ils étaient à l'origine de ce happening, et ont confirmé s'être fait voler leur monolithe au cours de la nuit

Il a disparu comme il est apparu. Ce jeudi matin, sur la colline de Pech-David, sur les hauteurs de Toulouse, il ne restait qu’un socle de ferraille comme vestige de l’installation éphémère d’un monolithe de métal, apparu la veille sur ce site fréquenté par les promeneurs. Ce sont d’ailleurs des riverains qui ont repéré le mystérieux bloc de métal rapporte Actu Toulouse.

Un bloc à l’image de celui repéré pour la première fois dans le désert rougeoyant de l’Utah, mi-novembre. Et qui depuis a fait naître diverses théories sur l’arrivée des extraterrestres, l’œuvre ressemblant à s’y méprendre à celle du film 2001, l’Odyssée de l’espace, à la nuance peut-être que Stanley Kubrick met en scène un monolithe noir et non argenté.

Depuis, d’autres sont apparus, en Roumanie, puis plus récemment sur l’île de Wight, au sud de l’Angleterre, avec des formes différentes, suggérant que l’auteur de cette œuvre n’était pas forcément le même. Car dans l’Utah, aucun petit homme vert n’a été aperçu à l’horizon, même quand le monolithe a disparu. Un collectif baptisé «The Most Famous Artist» a indiqué sur Instagram être à l’origine de la première œuvre. Les autres, dont ils ne revendiquaient pas la paternité, étant le fait des « copy cat ».

Le monolithe avait disparu ce jeudi matin, seul vestige de son passage à Pech-David, un socle.
Le monolithe avait disparu ce jeudi matin, seul vestige de son passage à Pech-David, un socle. - B. Colin / 20 Minutes

A priori, ils ont trouvé un écho du côté de la Ville rose. Avec un indice laissé, des coordonnées GPS gravées.

Reste à savoir si le monolithe toulousain a depuis retrouvé le garage de son auteur, si un collectionneur est venu voler cette œuvre éphémère ou, qui sait, si ce sont les extraterrestres eux-mêmes qui l’ont emporté au cours de la nuit dans leur vaisseau spatial.