Etats-Unis : Le monolithe découvert en Californie détruit par des jeunes d’extrême droite

STRANGER THINGS « Le Christ est roi », ont répété en boucle les trois jeunes hommes qui ont filmé toute la scène​

20 Minutes avec agence

— 

Le monolithe découvert dans l'Utah.
Le monolithe découvert dans l'Utah. — AP/SIPA

Un étrange monolithe a été découvert mercredi dernier sur une montagne américaine située à Atascadero, en Californie. Il a été détruit par trois jeunes hommes tenant des propos xénophobes, rapporte Vice.

C’était la troisième apparition mystérieuse à avoir été signalée. Une sculpture similaire avait déjà été retrouvée dans l’Utah puis avait disparu avant d’être aperçue à Piatra Neamţ, en Roumanie.

Le slogan de Trump visible sur les images

La scène de dégradation a été diffusée en direct sur Internet et montre les vandales en train de faire tomber le bloc métallique. Dans la vidéo, on peut entendre les casseurs lancer «  Le Christ est roi » avant de mettre au sol le monolithe.

« On ne veut pas d’étrangers venus du Mexique ou de l’espace », a fait savoir un autre jeune. L’un des protagonistes portait par ailleurs un bandeau sur lequel on pouvait lire le slogan de Donald Trump « Make America Great Again ».

Remplacé par une croix en bois

L’obélisque argenté abattu par les trois hommes pesait environ 90 kilos. Les sympathisants d’extrême droite ont utilisé des cordes pour transporter la sculpture au pied de la montagne tout en proférant des injures. Ils ont ensuite érigé une croix en bois à la place du mystérieux objet.

Ils ont expliqué dans une vidéo avoir fait cinq heures de voiture pour arriver jusqu’à Atascadero. Vêtus de vêtements et accessoires militaires, ils multiplient les allusions à la suprématie blanche devant la caméra.