Coronavirus au Pérou : Le Machu Picchu rouvre… pour un seul touriste

TOURISME PRIVILÉGIÉ « La première personne sur Terre de retour au Machu Picchu depuis le confinement, c’est moi ! », a déclaré, ravi, le jeune touriste japonais

20 Minutes avec agences

— 

Le site du Machu Picchu (illustration).
Le site du Machu Picchu (illustration). — Ernesto Arias/EFE/SIPA

Le Machu Picchu, site touristique majeur situé au Pérou, a rouvert après des mois de fermeture à cause de la pandémie de coronavirus. Mais la mesure est exceptionnelle et ne bénéficiera qu’à un seul visiteur : un touriste japonais bloqué dans le pays.

« La première personne sur Terre de retour au Machu Picchu depuis le confinement, c’est moi ! », a indiqué Jesse Katayama sur Instagram. Dans sa publication, on le voit devant le paysage impressionnant – et désert – de la citadelle inca.

Réouverture progressive des sites touristiques

Le jeune homme de 26 ans est coincé au Pérou depuis mars. Il avait acheté un ticket d’entrée pour le Machu Picchu quelques jours avant que le pays ne déclare un état d’urgence sanitaire, fermant ses sites touristiques et ses frontières. Sa situation a fini par attirer l’attention des autorités locales, qui lui ont accordé un droit d’entrée unique pour le célèbre site.

Plusieurs sites de la région de Cuzco doivent rouvrir à partir de ce jeudi avec un strict protocole sanitaire. Il faudra probablement attendre novembre pour pouvoir à nouveau visiter le Machu Picchu, avait déjà annoncé le ministère péruvien de la culture. Avec 33 millions d’habitants, le Pérou est le 3e pays d’Amérique latine en termes de décès liés au Covid-19, derrière le Brésil et le Mexique.