Des larves de ténia découvertes dans le cerveau d’une jeune femme en Australie

SANTÉ Cette jeune femme de 25 ans se plaignait de migraines ainsi que d'une baisse de la vue depuis plusieurs années

20 Minutes avec agence

— 

illustration d'un cerveau.
illustration d'un cerveau. — Pixabay

Ce n’était donc pas un kyste. Alors qu’ils devaient opérer une jeune femme de 25 ans, des médecins australiens ont découvert un amas de larves de ténia dans son cerveau, rapporte Le Dauphiné citant les résultats d’une étude publiée en septembre dans The American Journal of Tropical Medicine and Hygiene.

Une infection inhabituelle en Australie

Le diagnostic d’un kyste au cerveau avait été posé après que la patiente avait consulté. La jeune femme souffrait depuis plusieurs années de migraines et d’une baisse de la vue. Ce n’est que lorsqu’ils ont procédé à l’ablation du présupposé kyste que les chirurgiens se sont rendu compte qu’il s’agissait plutôt d’un amas de larves de ténia, un ver solitaire, qui mesuraient toutes 8 millimètres.

C’est la première fois qu’une personne de nationalité australienne développe une telle infection sans avoir quitté son pays, ce qui interroge les médecins. Ce type d’infection est typique de certaines régions d’Afrique, d’Asie ou encore d’Amérique latine. Les personnes étrangères la contractent en général en voyageant et en ingérant des œufs de ténia du porc.