Monopoly : Hasbro sort une édition spéciale pour « mauvais perdants »

DIVERTISSEMENT « Le pire des mauvais perdants devient le plus grand des gagnants », promet la nouvelle déclinaison du jeu culte

20 Minutes avec agence
— 
Image d'illustration - Un plateau de jeu «Monopoly».
Image d'illustration - Un plateau de jeu «Monopoly». — Jeff Blackler/Shutterst/SIPA

Hasbro a lancé ce mercredi en France une édition de son célèbre Monopoly spécialement conçue pour les mauvais perdants. « Ne pleurez pas, faites-les payer », peut-on lire sur la boîte de cette nouvelle version du jeu de société.

Le principe est simple, explique Le Parisien. Chaque coup dur rencontré en cours de partie permet d’accumuler des jetons qui offrent ensuite des droits pas toujours très agréables pour ses adversaires. Avec un certain nombre de pions « mauvais perdant », les nouvelles règles autorisent par exemple à « voler la propriété d’un joueur ou obtenir une maison gratuitement en réalisant un double ».

Détester perdre, un « petit travers humain »

Il s’agit donc bel et bien d’une déclinaison du Monopoly « où le pire des mauvais perdants devient le plus grand gagnant », promet l’éditeur du jeu. Florence Gaillard, chef de groupe marketing chez Hasbro, explique que cette édition se base sur « un petit travers humain » en modifiant les règles pour les rendre plus favorables aux mauvais joueurs.

Le géant américain du jouet avait déjà mis en place un principe comparable en sortant en 2018 un Monopoly « spécial tricheurs », qui s’est vendu à plusieurs milliers d’exemplaires. « On n’encourage pas les joueurs à être mauvais perdants mais à prendre leur revanche », tempère Florence Gaillard. Dans la même veine, Hasbro lancera prochainement un Cluedo « pour les menteurs ».

BON PLAN : Faites vous plaisir avec un code promo Showroomprive