Orne : Le « Siroteur », un masque troué pour boire des verres en respectant les mesures sanitaires

INGÉNIEUX L'inventeur de ce masque un peu particulier est désormais dans l’attente d’une certification de l’Association française de normalisation

20 Minutes avec agence

— 

Une serveuse porte un masque de protection sur la terrasse d un café au port de Vannes.
Une serveuse porte un masque de protection sur la terrasse d un café au port de Vannes. — MAXIME LE PIHIF/SIPA

Devra-t-on bientôt porter un masque de protection dans certains lieux clos de l’Hexagone, comme les bars ? Dans le doute, un homme originaire de l’Orne a décidé de trouver la parade pour pouvoir continuer à aller boire des verres entre amis.

Raymond Dalaise a en effet créé le « Siroteur », un masque disposant d’une ouverture centrale qui permet de boire à la paille, rapporte France Bleu Normandie. « Il suffit d’avoir un masque en tissu, et de le percer avec un œillet à bâche, que l’on fixe au niveau de la bouche », explique l’inventeur à la radio locale.

« L’important, c’est que ce soit validé par des professionnels »

Raymond Dalaise a aussi imaginé un modèle disposant d’une fermeture éclair au milieu, pour ceux qui préfèrent les boissons sans paille. Ses deux masques permettent d’éviter la projection de postillons, mais l’homme ne peut malheureusement pas garantir leur efficacité totale.

L’inventeur est désormais dans l’attente d’une certification de l’Association française de normalisation (Afnor). En cas de réponse positive, il envisagera une distribution au grand public. « Si l’Afnor dit que c’est valide, on peut le faire, sinon c’est du gadget », a indiqué Nicolas Saintmont, président du syndicat des généralistes en Normandie. « L’important, c’est que ce soit validé par des professionnels. »