Gard : Un éleveur de Camargue transporte un taureau... dans une décapotable

INSOLITE La vidéo a suscité beaucoup d'interrogations sur les réseaux sociaux

N.B.

— 

Un taureau de Camargue (illustration)
Un taureau de Camargue (illustration) — ALLILI MOURAD/SIPA

Un taureau sur la banquette arrière d’une décapotable, sur les routes de Camargue. La vidéo a suscité de nombreuses interrogations, depuis le début de la semaine, sur les réseaux sociaux : était-ce un vrai taureau, ou une simple vachette mécanique ?

Aussi incroyable que cela puisse paraître, c’était un vrai de vrai, si l’on en croit son propriétaire, interrogé par Midi Libre. Cet éleveur du Cailar (Gard) a dû faire grimper dans sa voiture l'animal de 400 kg, qui s’était éloigné de son enclos. Sous les regards incrédules des automobilistes, il a ramené Bambino chez lui.

« Il a un comportement de chien »

« Quand sa mère l’a abandonné, on l’a récupéré, raconte l’éleveur, au quotidien régional. On l’a élevé au biberon, c’était au mois de décembre. Il a passé tout l’hiver dans la maison, à côté de la cheminée, avec les chiens. Il a été élevé avec les chiens. Et quand les beaux jours sont arrivés, nous l’avons mis au pré, avec les veaux de son âge. Vu qu’il a été élevé avec les chiens, il n’a pas de raison de faire autrement, il a un comportement de chien. Quand on l’appelle, il vient. Il est très près de l’homme. »

Quand le taureau s’est échappé de son pré, « je ne savais pas où le mettre, ni quoi en faire, je n’avais pas de camion sur place, reprend l’éleveur camarguais. Je me suis dit qu’on allait le monter dans la voiture, il est brave, ça ne risque rien. »

Rappelons, cependant, que transporter un taureau de 400 kg sur la banquette arrière d’une voiture décapotable reste strictement interdit. D’abord, parce que c’est dangereux, si l’animal s’échappait sur les voies. Et puis, parce qu’il y a « un poids maximum à respecter », précisent les services de la gendarmerie à 20 Minutes.