Etats-Unis : Un prêtre lance de l’eau bénite sur ses fidèles avec un faux pistolet

INSOLITE Âgé de 70 ans, il est devenu une véritable star sur les réseaux sociaux à la suite de la diffusion d’images de cette messe originale

20 Minutes avec agence

— 

Le père en train d'arroser les fidèles d'eau bénite.
Le père en train d'arroser les fidèles d'eau bénite. — Capture d'écran Facebook / St Ambrose Parish

Pour respecter les mesures de distanciation sociale, il faut parfois faire preuve de créativité et d'originalité. C'est ce qu'a démontré le père Tim Pelc, un prêtre de 70 ans originaire du Michigan, exerçant à Detroit. Il a utilisé un pistolet en plastique remploi d'eau bénite, lors de la messe de la Semaine Sainte, pour bénir ses paroissiens, rapporte BuzzFeed News

« L'idée originale était de faire quelque chose pour les enfants », a-t-il confié. « Ils étaient sur le point de vivre une fête de Pâques comme jamais auparavant, alors je me suis dit : que pouvons-nous encore faire pour respecter tous les protocoles de distanciation sociale ? », a également expliqué le prêtre, qui est devenu une célébrité sur les réseaux sociaux après la diffusion de cette messe. Une première photo a été postée sur la page officielle de la paroisse sur Facebook au mois d'avril, mais elle est en réalité devenue virale une fois relayée sur Twitter.

Respecter les distanciations sociales

Après avoir consulté un ami médecin pour s'assurer que sa démarche ne mettait pas en danger les paroissiens, le père Tim Pelc a donc utilisé un pistolet en plastique pour bénir les paniers de Pâques qui lui étaient présentés par des croyants. Ceux-ci s'arrêtaient devant lui en voiture. « Les gens voulaient voir le bon côté des choses qui se passent dans le monde en ce moment », a expliqué Christine Busque, qui gère la page Facebook de la paroisse.

« Ils l'ont vu, et je pense qu'ils ont aussi remarqué que [Tim Pelc] se souciait suffisamment de ses paroissiens pour garder ses traditions vivantes en travaillant dans le respect des directives sanitaires », a-t-elle ajouté. Le religieux en a inspiré plus d'un sur le Web : son initiative a été largement détournée.