« Animal Crossing » : Une entreprise embauche un spécialiste pour faire sa promotion dans le jeu

JOB DE REVE Pendant un mois, l’heureux élu aura la responsabilité de créer une île virtuelle afin de faire découvrir une chaîne de supermarchés aux autres utilisateurs du jeu vidéo

20 Minutes avec agence

— 

Le jeu vidéo Animal Crossing (illustration).
Le jeu vidéo Animal Crossing (illustration). — Nintendo

Yummy House, une chaîne de magasins d’alimentation de Hong Kong souhaite embaucher un spécialiste d’« Animal Crossing : New Horizons » afin de faire sa promotion sur le  jeu vidéo. La personne choisie pour occuper cette mission ponctuelle devra développer une île aux couleurs de l’enseigne sur la plateforme.

Le titre déchaîne en effet les passions des personnes confinées pendant la crise sanitaire du Covid-19 et ses très nombreux adeptes représentent une importante clientèle potentielle pour l’enseigne, explique Quartz.

Un contrat d’un mois

L’entreprise a donc mis en ligne sur Facebook le 11 mai dernier une petite annonce détaillant le profil de la collaboratrice ou du collaborateur recherché. Le candidat idéal doit être doté de qualités artistiques et créatives et avoir au moins 100 heures de jeu sur Animal Crossing derrière lui. La personne sélectionnée se verra proposer un contrat d’un mois et un salaire de 20.000 dollars hongkongais, soit un peu moins de 2.400 euros.

L’heureux élu pourra travailler depuis son domicile mais il devra cependant se rendre dans les locaux de Yummy House trois fois par semaine. Son objectif sera d’utiliser l’île virtuelle créée via sa console Switch de Nintendo pour présenter au public différentes facettes de la société, comme son offre de produits, ses usines, ses points de vente ou son organisation logistique.

Plus de 200 candidatures jeudi

L’entreprise de grande distribution qui dispose de huit supermarchés à Hong-Kong dit avoir commencé à penser à ce recrutement en avril dernier. « A cause de la pandémie, beaucoup de Hongkongais ne peuvent pas sortir de chez eux, beaucoup d’entreprises sont en difficulté et beaucoup d’employés perdent leur emploi ou sont mis au chômage partiel, analyse la responsable du marketing de Yummy House Savannah Tang. Nous nous sommes dit que vu que tous ces gens sont sans activité, nous pourrions leur proposer cette opportunité tout en faisant de la vente douce. »

Ce jeudi, 230 candidatures avaient déjà été adressées à Yummy House, dont 80 % venues de Hong-Kong. Parmi les autres postulants, on trouve des Américains, des Japonais, des Taïwanais mais aussi des Malaisiens.