Coronavirus : Elle invente un « gant à câlin » pour enlacer ses proches pendant l’épidémie

INSOLITE Une Canadienne a fait un beau cadeau à sa maman pour la Fête des mères

20 Minutes avec agences

— 

Une Canadienne a pu faire enlacer sa mère malgré l'épidémie de coronavirus (illustration).
Une Canadienne a pu faire enlacer sa mère malgré l'épidémie de coronavirus (illustration). — Pixabay / StockSnap

Faire des câlins en toute sécurité à ses proches en pleine pandémie de coronavirus, c’est possible grâce à une ingénieuse solution développée par une Canadienne. Pour cela, prenez une bâche en plastique dotée de quatre manches, accrochez-la à un fil à linge et le tour est joué.

A Guelph, dans le sud de la province de l’Ontario, Carolyn Ellis et son mari Andrew ont mis au point ce « gant à câlin » à la veille de la Fête des mères, célébrée cette année le 10 mai en Amérique du Nord. « Je me suis dit que [ma mère] ne recevait pas de câlins et qu’on devait vraiment faire quelque chose à ce sujet, et je voulais lui en donner un pour la Fête des mères », explique l’inventrice du procédé à l’AFP.

Vidéo virale sur les réseaux sociaux

Les manches, aussi en plastique, ont été fixées à la large bâche en utilisant du ruban adhésif, permettant à deux personnes de se prendre dans les bras l’un l’autre sans contact direct. « C’était vraiment un travail d’équipe d’essayer de déterminer la taille et la hauteur des manches. On a travaillé dessus jusqu’au petit matin samedi soir et c’était prêt pour la Fête des mères le dimanche », poursuit Carolyn Ellis. « C’était un super cadeau. »

La vidéo filmée pour l’occasion, puis partagée sur les réseaux sociaux, est rapidement devenue virale. « C’était surprenant, ça nous a choqués de voir à quel point c’est vite devenu viral. On était ravis que d’autres personnes aient pu bénéficier de notre câlin. On a adoré ça », conclut la Canadienne.