VIDEO. Coronavirus à Sète : Profitant du confinement, un requin peau bleue se balade dans le port de plaisance

TRANQUILLE Profitant du confinement lié au Covid-19 et de l’absence d’activité, un requin s’est baladé ce jeudi dans le port de Sète. La scène a été immortalisée par un salarié du port

Jérôme Diesnis

— 

Profitant de l'activité à l'arrêt en raison du coronavirus, le requin s'est baladé dans le port de plaisance de Sète. Avant de disparaître comme il était venu.
Profitant de l'activité à l'arrêt en raison du coronavirus, le requin s'est baladé dans le port de plaisance de Sète. Avant de disparaître comme il était venu. — Dorian Britto

Un requin mesurant environ 2 mètres, 2,50 mètres, a été filmé par Dorian Britto, un employé du port de plaisance de Sète. Le jeune homme âgé de 25 ans a vu surgir un aileron au milieu des pontons et a eu la bonne idée de le filmer. « Je l’ai croisé par hasard. En travaillant sur les quais on voit beaucoup de poissons mais là… Surprise. C’était magnifique ! »

Le poisson était visiblement à son aise dans les eaux très claires en cette période de confinement lié au coronavirus où l’activité du port est bien moins importante qu’à l’ordinaire. « C’est la première fois que j’en voyais un. J’ai appelé ma collègue qui n’en avait jamais vu non plus. Le maître du port à qui j’ai raconté cette rencontre m’a dit qu’il n’en avait jamais vu en trente ans de carrière ».

Une dizaine de requins signalés à proximité des cotes ces dernières années en Méditerranée

Le requin est reparti ensuite d’où il est venu. La présence d’un squale est exceptionnelle dans ces eaux. Fin août, un habitant de Marseillan en avait filmé un à proximité du lido, la bande sableuse entre Sète et Agde.

Une dizaine de requins ont été signalés par des plaisanciers le long de nos côtes ces dernières années. Dans l’Hérault, un requin peau bleu avait été signalé le 3 avril 2015 au large de La Grande Motte et un requin-pèlerin repéré au large de Palavas le 26 mars 2016. Des espèces considérées comme inoffensives pour l’homme par les spécialistes.