VIDEO. Ovni : Le Pentagone déclassifie trois vidéos montrant des phénomènes inexpliqués

VIE EXTRATERRESTRE Les trois séquences filmées par les caméras d’avions de chasse montrent les mouvements des ovnis et la stupéfaction des pilotes

20 Minutes avec agence

— 

L'idée que l'on se fait d'un ovni (illustration).
L'idée que l'on se fait d'un ovni (illustration). — O'Dell Dale/SUPERSTOCK/SIPA

Le département américain de la défense a déclassifié ce lundi trois vidéos tournées par des pilotes d’avions de chasse et montrant des phénomènes inexpliqués. Les images ne sont cependant pas inédites puisqu’elles avaient été rendues publiques par la société To The Stars Academy of Arts & Sciences entre décembre 2017 et mars 2018, rapporte CNN.

L’armée des Etats-Unis en avait confirmé l’authenticité en septembre dernier mais les autorités militaires ont donc décidé d’aller encore plus loin en les rendant officiellement accessibles à tous.

« Couper court à toutes les idées fausses »

« Après une analyse minutieuse, le département a estimé que le partage autorisé de ces vidéos ne révèle aucun système ou aucune capacité sensibles et n’a pas d’effet sur d’éventuelles investigations à venir au sujet d’incursions de phénomènes aériens non identifiés dans l’espace aérien militaire », a commenté la porte-parole du Pentagone Sue Gough.

La communicante explique que la décision de publier les images a été prise « dans le but de couper court à toutes les idées fausses du public au sujet de l’authenticité des films qui circulent et de l’éventualité que les vidéos soient tronquées ».

« Disparu en moins de deux secondes »

Relayées sur Twitter par de nombreux médias, les trois séquences en noir et blanc montrent la réaction des pilotes face à ce qui pourrait être des ovnis. « Oh mon dieu », s’exclament les militaires à plusieurs reprises face aux mouvements extraordinairement soudains et rapides des engins. « Regarde ce truc ! », commente un autre. Interrogé par CNN en 2017, l’un des témoins de ces phénomènes inexpliqués avait raconté s’être approché de l’engin non identifié qui avait alors « disparu en moins de deux secondes. […] C’était très brusque, comme une balle de ping-pong rebondissant sur un mur. »

« Ces aéronefs, appelons-les des aéronefs, sont dotés de caractéristiques qui ne sont actuellement à la disposition ni des Etats-Unis ni, à notre connaissance, de toute autre puissance étrangères », avait estimé Luis Elizondo, ancien directeur du programme d’étude des phénomènes inexpliqués au sein du département de la défense américain.