Coronavirus à Montpellier : Confinée, la population d’un village de l’Hérault se retrouve pour un carnaval virtuel

CARNAVAL 2.0 Le carnaval d’Aniane a bien eu lieu malgré le confinement. Mais avec des images virtuelles des résidents, grâce à deux habitants du village

Jérôme Diesnis
— 
Cette année, le carnaval à Aniane était virtuel. Une première !
Cette année, le carnaval à Aniane était virtuel. Une première ! — Eric Boyer / Ruffe audiovisuel
  • Président d’une association, Cédric Magnes a eu l’idée d’un carnaval virtuel. Il ne pouvait se résoudre à l’idée d’une année sans cette fête traditionnelle.
  • Eric Boyer, son ami et responsable d’une agence spécialisée dans la conception audiovisuelle a mis en scène les habitants dans un défilé virtuel à travers les rues du village.

La population d’Aniane, un village de 2.947 habitants dans l’Hérault, a bravé le confinement pour se réunir le temps du carnaval. Une fête virtuelle imaginée par Cédric Magnes, président des Fééries de Noël, une association très dynamique. Il s’est tourné vers Eric Boyer, responsable de Ruffe audiovisuel, une agence de communication, de conception et de réalisation audiovisuelle basée à Montpellier et Aniane.

Cédric Magnes a eu l’idée de demander à des proches résidant dans le village de se déguiser comme s’ils se rendaient au carnaval, se grimer, se photographier ou se filmer avant de lui envoyer la photo. Eric Boyer en a fait un montage où les habitants défilent virtuellement et bravent le coronavirus dans les rues du village, préalablement filmées par un drone. « Le carnaval s’est bien déroulé et tout le monde est rentré chez soi. Il n’y a pas eu de contamination », explique-t-il dans une vidéo avec humour… alors que des zombis tentent de rentrer dans son studio.

« En ce moment, tout est à l’arrêt. Ça m’a changé les idées »

Le résultat est rafraîchissant en cette période de crise sanitaire. « Je fais énormément de postproductions, de traitement d’images, explique le patron de Ruffe Audiovisuel. Mais en ce moment, tout est à l’arrêt. Tous mes clients habituels, les festivals ou les plages privées notamment, sont annulés. J’avais du temps. Cédric est un ami et ça m’a changé les idées de me remettre à l’informatique ». La vidéo, diffusée sur Facebook, a déjà été visionnée plus de 50.000 fois.

« On ne pouvait pas abandonner le carnaval d’Aniane. On y participe depuis 30 ans. Il était inimaginable qu’il n’ait pas lieu cette année, explique de son côté Cédric Magnes. Tous mes amis ont été contactés pour envoyer une photo et deux vidéos. Pour des contraintes techniques, on a dû limiter à 66 personnes ». Le résultat est à la hauteur de ces deux cerveaux foisonnants.