Coronavirus : Les autorités anglaises changent la couleur d’un lac pour dissuader ses visiteurs

CONFINEMENT En transformant la couleur de l’eau du turquoise au noir, les autorités souhaitent rendre le site moins attrayant pour le public pendant la période de confinement

20 Minutes avec agence

— 

Lac du Bourget, en Savoie (photo d'illustration).
Lac du Bourget, en Savoie (photo d'illustration). — E. Frisullo / 20 Minutes

Depuis ce lundi, le Premier ministre Boris Johnson a décidé de placer le Royaume-Uni en confinement. Mais, comme dans les autres pays concernés par ce type de mesure, certains sont tentés d’aller se promener. Pour limiter ce risque de non-respect du confinement, la police du Derbyshire n’a pas hésité à changer la couleur de l’eau d’un lac très prisé par les influenceurs, rapporte The Independant. Le but est de rendre ce site « pittoresque moins attrayant ».

Le site en question est le Blue Lagoon, un lac toxique du Peak District qui possède une couleur naturelle bleu turquoise.

Nombreux sont ceux à vouloir s’y rendre pour réaliser des photos destinées à être postées ensuite sur les réseaux sociaux.

Un procédé déjà utilisé par le passé

Dans le but d’éviter les escapades au bord de ce lac, les autorités ont donc appliqué une teinture à l’eau. Et le Blue Lagoon est devenu… noir. « L’emplacement est dangereux et ce type de rassemblement contrevient aux instructions actuelles du gouvernement britannique », a expliqué la police locale sur sa page Facebook, ce mercredi.

« Nous avons visité le site ce matin et utilisé de la teinture à l’eau pour (le) rendre moins attrayant », ont ajouté les autorités. Celles-ci avaient déjà utilisé cette méthode afin de dissuader les visiteurs par le passé, en particulier les baigneurs en raison de la toxicité de l’eau de ce lac.