Municipales 2020 à Nantes : Sébastien Ledoux, le faux candidat qui « monte une campagne autour de rien »

FAKE Sur les réseaux, Sébastien Ledoux se présente comme candidat aux prochaines municipales à Nantes. Il s'agit en fait d'une « performance artistique autour du discours politique »

Julie Urbach

— 

Capture d'écran de la page Facebook Ledoux Nantes 2020
Capture d'écran de la page Facebook Ledoux Nantes 2020 — Ledoux Nantes 2020
  • Une page Facebook intitulée Ledoux Nantes 2020 laissait penser à une nouvelle candidature à Nantes.
  • Il s’agit en fait d’une « expérience artistique et sociale » lancée par deux artistes.

« Pour une union des savoirs, des différences et des forces, c’est avec beaucoup de plaisir et de fierté que nous vous présentons enfin les 69 noms de la liste municipale de Sébastien Ledoux ! » On avoue, pendant quelques minutes, on a mordu. Un neuvième candidat aux municipales à Nantes ? C’est ce que laisse croire une page Facebook avec plusieurs posts, photos, et même un clip officiel de campagne intitulée Ledoux Nantes 2020.

Problème : rien ne sort quand on googlise les noms des colistiers. L’Union sociale française ? Ça n’existe pas… En cherchant encore sur la page Facebook, plus aucun doute : « Il s’agit ici d’une performance artistique autour du discours politique », lit-on. Pourtant, la réponse du dit Sébastien Ledoux à notre message envoyé via Messenger l’assure : la liste a bien été déposée et le candidat est disponible pour un entretien. On est curieux de savoir jusqu’où la blague va aller. Rendez-vous est pris au téléphone ce mercredi à 15h.

« Expérience artistique et sociale »

« Allo, bonjour, Julien Laffont, directeur de campagne, je vous passe Sébastien Ledoux. » Pas le temps d’indiquer à notre interlocuteur que l’on est au courant, il enchaîne. Le ton, très sérieux, change finalement quand on lui explique avoir découvert le pot aux roses. « On ne savait pas si vous alliez nous rappeler, sourit notre interlocuteur. On avait préparé plein de notes et on était prêts à aller jusqu’au bout ! »

Qui est au bout du fil ? Raphaël Reuche, alias Sébastien Ledoux, est comédien. Julien Laffont, lui, est plus connu sous le nom d'artiste Iokanaan. Depuis quelques semaines, les deux Nantais « se laissent porter par une expérience artistique et sociale » : « créer un personnage », « le voir évoluer », avec en fond le message « qu’il est possible de monter une campagne autour de rien ». « Je suis apolitique mais j’ai envie de poser la question du rôle de la politique, ce qu’elle nous apporte et comment elle nous fait défaut, indique Iokanaan. Je n’attaque personne en particulier mais un système normalisé, où la rhétorique, le langage, a une place centrale. C’est impressionnant qu’il existe autant de mots pour dire si peu de choses. »

S’ils ont été démasqués par certains, ils assurent que d’autres se font avoir et les interpellent sur leur programme, dans la rue ou sur les réseaux. « Toutes ces réactions, c’est ce qui crée l’expérience sociale, et ça nous amuse beaucoup », assurent les deux hommes, qui sont allés jusqu’à mener campagne dans les allées des Biennales du spectacle fin janvier. La démarche est aussi un outil de promotion pour In Media Res, leur pièce qui interroge le monde politique français, avec Sébastien Ledoux comme personnage principal.