Coronavirus : Foxconn, le plus gros fabriquant d’iPhone, se lance dans la production de masques

INDUSTRIE L’OMS a annoncé ce vendredi une pénurie mondiale de masques

M.S.

— 

Coronavirus: la production d’iPhone serait à l’arrêt complet en Chine
Coronavirus: la production d’iPhone serait à l’arrêt complet en Chine — Geeko

Face à une demande toujours plus importante de masques de protection, le géant taïwanais de l’électronique Foxconn a décidé de se lancer dans la production de ces produits. En raison de la panique ambiante autour du Coronavirus, la hausse d’achats de ces masques a causé une rupture de stock mondiale. Au point que l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a tiré la sonnette d’alarme ce vendredi. « Le monde fait face à un manque chronique d’équipements de protection individuelle, a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus, le directeur général de l’institution, lors d’une réunion de l’organisation à Genève.

L’industriel taïwanais a annoncé avoir déjà lancé une production test de masques dans une usine de Shenzhen, dans le sud de la Chine, rapporte la BBC. L’objectif est de produire 2 millions de masques par jour d’ici la fin du mois. Les premières productions seront destinées à la protection des employés de l’entreprise, puis les masques seront ensuite proposés au grand public. « Dans cette guerre contre l’épidémie, chaque seconde compte. Plus les dispositifs de précautions seront pris tôt, plus vite nous pourrons surmonter cela », a annoncé Foxconn sur le réseau social WeChat. « Nous prévoyons de pouvoir produire 20 millions de masques d’ici la fin février », a précisé Foxconn.

Une économie touchée de plein fouet

Apple et Foxconn étaient parmi les premières entreprises à prendre des mesures pour contenir l’épidémie. Comme d’autres fabricants, Foxconn a exceptionnellement arrêté la plupart de ces opérations durant les vacances du Nouvel an chinois. La firme, qui assemble les iPhones d'Apple ainsi que des produits pour d'autres marques internationales, doit officiellement reprendre ses activités d’ici le 10 février.

Entre fermetures d’entreprises et restrictions de voyage, Foxconn est devenue le symbole d’une économie chinoise bouleversée par l’épidémie du Coronavirus. Selon la BBC, des prévisions annoncent que les expéditions mondiales de smartphones pourraient chuter de 10 % cette année et entraîner une pénurie d’iPhone, en particulier le nouvel iPhone 11.