Tinder : Il crée un bot pour gérer et parler à ses « matchs » à sa place

LOVE 2.0 L’algorithme mis au point par le Belge a réussi à tenir 200 conversations automatiques simultanées avec des utilisatrices de l’appli de rencontre

20 Minutes avec agence

— 

Illustration de l'application de réseautage social Tinder.
Illustration de l'application de réseautage social Tinder. — ISOPIX/SIPA

Le développeur belge Robert Winters a mis au point un bot destiné à agir à sa place sur son compte Tinder. L’algorithme a été conçu pour analyser les caractéristiques des profils des utilisatrices et reconnaître celles susceptibles de plaire au développeur.

Le programme choisit ensuite de valider ou non les candidates en swipant à droite ou à gauche. Pour cela, le Belge a utilisé un outil dédié à Tinder, créé en 2018 par un autre développeur, qu’il a amélioré en le nourrissant de ses propres préférences, rapporte Mashable.

Le compte supprimé par Tinder

Il a ensuite ajusté le programme, qui se révélait trop exigeant – plus que lui – quant au physique des utilisatrices. Le développeur a ensuite rendu son bot capable de dialoguer avec les femmes. Une arborescence de scripts permettait à l’intelligence artificielle de couvrir toutes les questions potentielles. L’objectif de Robert Winters était de développer un outil maximisant les chances de faire des rencontres en passant un minimum de temps sur la plateforme.

La réussite a été au rendez-vous : son bot a atteint tout seul des pics de 200 échanges simultanés avec des utilisatrices. La prouesse n’est pas passée inaperçue auprès des responsables de Tinder, qui ont suspendu le compte du développeur. Mais le bot du Belge avait déjà eu le temps de matcher et échanger avec celle qui est finalement devenue sa petite amie.