Un navire mystérieusement disparu il y a près de 100 ans retrouvé dans le Triangle des Bermudes

MYSTÈRE RÉSOLU Le navire avait fait naufrage en 1925 après un orage

Maureen Songne

— 

Plongée sous-marine lors de l'exploration du SS Cotopaxi
Plongée sous-marine lors de l'exploration du SS Cotopaxi — Science Channel

Voilà un mystère de longue date enfin résolu. Disparu en 1925, le SS Cotopaxi a depuis toujours été le sujet de légendes autour de son naufrage dans le notoire Triangle des Bermudes. Il y a deux ans, une intox virale prétendait ainsi que le navire était réapparu près de Cuba… Des scientifiques assurent aujourd’hui savoir ce qu’il lui est arrivé.

L’épave était déjà localisée à une cinquantaine de kilomètres des côtes de la Floride, sans que son nom et son histoire ne soient connus. Pour le biologiste Michael Barnette, il était pourtant clair qu’il s’agissait du SS Cotopaxi, depuis sa première plongée sur le site du naufrage il y a 15 ans.

Des plans révélateurs

« Au fond de moi, je savais que c’était le Cotopaxi mais tenter de le prouver n’était pas simple, a-t-il déclaré samedi à CNN. Nous n’étions pas sûrs à 100 % parce que nous n’avions pas une preuve irréfutable, comme une cloche avec le nom du navire ou quelque chose d’autre dans le genre ».

Accompagné du directeur d’un programme de recherche maritime archéologique (LAMP), il plonge une seconde fois l’année dernière sur le site et prend des mesures de l’épave. Des mesures qui correspondent exactement aux plans détaillés, documents d’assurances, archives du tribunal et toutes les autres informations que Michael Barnette a collectés durant des années.

« La taille des chaudières correspondait exactement [aux plans], leur position aussi. De même que pour la configuration du navire » indique Chuck Meide, directeur du LAMP.

Le Cotopaxi était un cargo à vapeur qui, le 29 novembre 1925, a levé les voiles avec une cargaison de charbon. Parti de Charleston en Caroline du Sud à destination la Havane à Cuba, le navire avait subitement disparu, emportant avec lui 32 passagers, dans la zone du Triangle des Bermudes, qui s’étire du sud de la Floride à Puerto Rico en passant par les Bermudes.

Le mythe du Triangle des Bermudes

Depuis les années 1950, cette zone géographique est tristement célèbre à cause de disparitions répétées de navires et d’avions, que les adeptes de la théorie du complot ont imputées aux extraterrestres, à la cité perdue de l'Atlantide et aux autres phénomènes surnaturels.

Pour Michael Barnette, les raisons du naufrage du Cotopaxi sont plus banales et loin d’être entourées de mystère. La plupart des écoutilles étant endommagées, l’équipage n’aurait pas pu être en mesure d’évacuer l’eau en dehors du navire en cas d’inondation. De plus, il a été confirmé qu’un message radio d’alerte avait été envoyé par le Cotopaxi aux abords de Saint Augustine avant de disparaître.

« Ils ont quitté la Floride et se sont trouvés au milieu d’un orage tropical qui a balayé la côte. Le navire est probablement passé d’une situation mauvaise à catastrophique très vite » indique Michael Barnette.

Depuis plus de cinq cents ans, Saint Augustine est utilisé comme une escale par les marins. Une zone réputée pour ses conditions géographique et météorologique périlleuses, d’où le grand nombre de naufrages ayant eu lieu près de la ville lors de l’ère coloniale, précise Chuck Meide. « Les navires allaient et venaient ici malgré l’anse très dangereuse. Chaque ouragan et orage faisaient bouger les bancs de sable. Les eaux étaient peu profondes pour aller à Saint Augustine, cela entraînait donc de nombreux naufrages ».