Amazonie : Une mère et ses trois enfants retrouvés après 34 jours à errer dans la jungle

SURVIE Couvertes de piqûres, déshydratées et en état de malnutrition, les quatre personnes ont été hospitalisées

20 Minutes avec agence
— 
La forêt amazonienne s'étend sur 5 millions de km2.
La forêt amazonienne s'étend sur 5 millions de km2. — Mauro Pimentel / AFP

Une mère et ses trois enfants se sont perdus dans la jungle amazonienne pendant plus d’un mois. Le groupe était allé rendre visite à des membres de leur famille à la frontière entre le Pérou et la Colombie et s’est perdue au retour, près du fleuve Putumayo, rapporte la BBC.

Ils ont finalement été retrouvés par des membres de la tribu indigène péruvienne Secoya au bout de trente-quatre jours. Pour survivre, la mère et les trois enfants ont dû se nourrir de plantes, de baies et de graines.



« Les filles ne pouvaient plus marcher »

« Si on n’arrivait pas à boire de l’eau toutes les trente minutes, on s’évanouissait », explique la mère dans un reportage du média colombien Caracol. « Nous devions nous arrêter tout le temps, et les filles ne pouvaient plus marcher. »

Après avoir retrouvé les quatre personnes disparues, le groupe indigène a prévenu la marine péruvienne. Un aéroglisseur de l’armée colombienne est venu les récupérer et les ramener au pays, où la mère et ses trois enfants ont été hospitalisés. Toute la famille se trouvait en état de malnutrition et de déshydratation. Leurs corps étaient aussi recouverts de piqûres.