Coronavirus : Un jeu vidéo proposant de répandre un virus fait un carton en Chine en pleine épidémie

ÉPIDÉMIE Le jeu mobile créé en 2012 enregistre un pic de téléchargements à chaque fois qu’une épidémie inquiétante fait son apparition dans le monde.

20 Minutes avec agence

— 

Un nouveau coronavirus touche les pays asiatiques.
Un nouveau coronavirus touche les pays asiatiques. — AP/SIPA

En pleine épidémie de coronavirus, un jeu vidéo dont le but est de répandre un virus fait un carton en Chine. Plague Inc. propose en effet de répandre un virus mortel le plus largement possible dans le monde en prenant de vitesse les scientifiques essayant de développer un traitement.

Le titre est devenu le jeu mobile le plus téléchargé en Chine ces dernières semaines, alors même que le coronavirus a déjà tué 26 personnes dans le pays, rapporte le HuffPost. Lancé en 2012, Plague Inc. avait déjà connu un pic de téléchargements en 2014 en pleine crise du virus Ebola en Afrique.

Un pic de téléchargements à chaque épidémie

« Nous avons créé ce jeu spécifiquement pour qu’il soit réaliste et informatif sans pour autant surfer sur les problèmes très sérieux du monde réel », a indiqué Ndemic Creations, l’éditeur du jeu, qui précise tout de même qu’il ne s’agit pas d’un « modèle scientifique ». « La situation actuelle avec le coronavirus est bien réelle et touche un nombre énorme de personnes », indique l’éditeur.

Les créateurs notent un engouement pour le jeu à chaque fois qu’une épidémie se déclenche dans le monde. Les internautes se tournent même vers l’éditeur pour s’informer sur le coronavirus chinois. Ce mercredi, Ndemic Creations a rappelé sur Twitter qu’il valait mieux se rendre, pour cela, sur le site de l’OMS.

Reste que, à sa façon, le jeu de stratégie aux 120 millions de téléchargements a des vertus éducatives et contribue à une meilleure compréhension du fonctionnement des virus. Le Centre pour le contrôle et la prévention des maladies américain (CDC) a déjà salué Plague Inc. pour la « route non traditionnelle utilisée afin de renseigner la population » sur les épidémies.