Chine : Des photos de gens en pyjama publiées pour mettre fin aux « comportements non civilisés »

PYJAMA SHAMING Grâce aux caméras de vidéosurveillance équipées d'une technologie reconnaissance faciale, les autorités ont pu identifier les personnes mal habillées dans l'espace public

20 Minutes avec agence

— 

Une des photos publiées par une ville chinoise pour «shamer» les personnes se promenant en pyjama dans ses rues.
Une des photos publiées par une ville chinoise pour «shamer» les personnes se promenant en pyjama dans ses rues. — Capture d'écran YouTube/ wang zhang

Objectif : leur foutre la honte. Les autorités locales de la ville de Suzhou (Chine) ont publié ce lundi des photos de personnes se baladant dans la rue en pyjama. Au total, sept personnes ont ainsi vu leur photo, leur identité et d’autres informations partagées largement sur le Web.

La raison ? La ville souhaite mettre fin aux « comportements non civilisés » dans ses rues. D’autres comportements étaient aussi pointés du doigt, comme distribuer des tracts publicitaires sur la voie publique ou s’allonger sur un banc. Le tout grâce aux caméras de vidéosurveillance, équipées d’un logiciel de reconnaissance faciale, rapporte la BBC.

« Nous devons protéger la vie privée des habitants »

Dès leur diffusion, les images ont suscité l’indignation chez de nombreux internautes. A tel point que les autorités ont fini par présenter leurs excuses « sincères ». « Nous voulions mettre fin à ce comportement non civilisé », a expliqué un responsable de la ville. « Mais nous devons bien sûr protéger la vie privée des habitants. »

Pour se justifier, la ville a expliqué qu’elle participait à un concours de « ville civilisée » et qu’elle devait donc mettre un terme à certains comportements. En 2019, la ville avait déjà invité les résidents à envoyer des photos de « comportements non civilisés » aux autorités, contre une récompense financière.