Etats-Unis : Un homme demande l'autorisation au tribunal d’affronter son ex-femme en duel au sabre

COMBAT Il propose de forger les sabres lui-même

Maureen Songne

— 

Illustration
Illustration — Pixabay

Aux Etats-Unis, un homme a demandé à un tribunal de l'Iowa de lui accorder l’autorisation de défier en duel judiciaire son ex-femme et l’avocat de celle-ci, « sur un champ de bataille où [il] arrachera leurs âmes de leurs enveloppes corporelles ».

Très investi dans sa demande, l’ex-mari un brin amer a décidé de se venger de son ex de façon très théâtrale et digne d’un crossover réunissant Game of Thrones et Les derniers samouraïs et L’orthographe pour les nuls.

Un katana et un wakizashi

Les racines de la discorde seraient nées par la faute de son ex-femme Bridgette Ostrom qui, selon lui (David Ostrom), l’a « détruit juridiquement ». Dans son courrier, il demande au tribunal de lui accorder un délai de douze semaines pour lui laisser le temps de forger ou commander deux sabres japonais, un katana et un wakizashi.

C’est un cas similaire remontant à 2015 qui a donné cette idée à David Ostrom. Un avocat fanatique de Game of Thrones avait voulu régler un procès l’opposant à un confrère en proposant une motion visant à ridiculiser le dossier en proposant un duel. Bien que l’avocat en question soit aujourd’hui en prison pour une tout autre affaire, son cas a permis de démontrer que les duels judiciaires n’ont pas été abolis, de l’aveu du juge de la Cour Suprême de New York. David Ostrom précise que son ex-femme peut choisir son avocat comme « champion » ou prendre un remplaçant, si elle ne souhaite pas combattre elle-même.

Une évaluation psychiatrique

En réponse à cette demande loufoque, l’avocat de l’ex-femme a défendu l’idée que la finalité d’un duel étant très probablement la mort, de telles conséquences dépassent de loin des différents concernant la garde des enfants ou la taxe de propriété. « Il est important de noter que même si la constitution de l’Iowa et des Etats-Unis n’interdisent pas spécifiquement d’affronter un opposant avec un sabre katana mortel, elles interdisent bien à la cour de l’ordonner » ajoute-t-il.

Le contrecoup de cette motion inhabituelle risque d’être brutal pour David Ostrom. L’avocat de son ex-femme a demandé, en plus d’une évaluation psychiatrique pour David, de suspendre ses droits de visite.

Pour l’instant, la cour n’a pas encore rendu de décision