Etats-Unis : L’artiste qui a mangé une banane à 120.000 dollars dans un musée a « attendu d’avoir faim » et se dit fier de lui

ART DE LA POLEMIQUE L’homme d’origine géorgienne se vante d’être « le premier artiste à manger l’art d’un autre artiste »

20 Minutes avec agences

— 

L'artiste David Datuna s'explique en conférence de presse après avoir mangé une banane à 12.000 euros dans un musée, le 9 décembre 2019.
L'artiste David Datuna s'explique en conférence de presse après avoir mangé une banane à 12.000 euros dans un musée, le 9 décembre 2019. — Mary Altaffer/AP/SIPA

Avant de manger la banane à 120.000 dollars scotchée au mur d’un musée de Miami, David Datuna s’est assuré qu’il aurait l’appétit nécessaire. L’artiste a confié ce lundi qu’il avait attendu quelques heures, histoire d'« avoir faim », avant de consommer « l’œuvre » mise en vente à la foire d’art contemporain Art Basel.

« Les artistes sont là pour faire le bonheur des gens »

L’homme né en Géorgie a fait sensation après avoir posté sur son compte Instagram la vidéo de lui savourant la fameuse banane. Cette « performance artistique » pourrait lui valoir des ennuis judiciaires, mais l’artiste se targue quand même d’être « le premier artiste à manger l’art d’un autre artiste ».

David Datuna n’a jamais rencontré Maurizio Cattelan, l’artiste à l’origine de l’œuvre qu’il a mangée, mais il dit respecter son travail. L’artiste italien est notamment connu pour ses toilettes en or 18 carats intitulées « America », dérobées en septembre dans un château anglais. « C’est un génie » qui « se moque de tout », selon David Datuna. « Je pense que les artistes sont là pour faire le bonheur des gens, pour leur faire plaisir. Et c’est ce que j’ai fait. »

Plusieurs « coups » artistiques

David Datuna a déjà exposé à la National Portrait Gallery de Washington et a récemment ouvert un espace d’exposition à New York. Il n’en est pas à son premier « coup » artistique : en juin 2017, après que Donald Trump a annoncé le retrait des Etats-Unis de l’accord de Paris sur le climat, il a écrit « TRUMP » en lettres de glace sur une place à New York, mettant en lumière la fonte des glaces autant que le caractère éphémère de cette présidence.

Son prochain coup ? David Datuna a indiqué ce lundi qu’il préparait « une surprise » pour le Super Bowl, la finale annuelle du championnat de football américain. Elle se déroulera cette année le 2 février prochain à Miami.