Aveyron : Dans le grenier du musée, les employés tombent sur des obus et des grenades

DECOUVERTE Lors d’un inventaire, les employés d’un musée d’Espalion, en Aveyron, ont ouvert des caisses contenant des explosifs, notamment des obus remontant sans doute à la Première Guerre mondiale

N.S.

— 

Des explosifs de la Première Guerre mondiale dans un musée. Illustration.
Des explosifs de la Première Guerre mondiale dans un musée. Illustration. — Bulent Kilic / AFP

Cet automne, c’est le branle-bas de combat au musée des moeurs et coutumes d’Espalion, en Aveyron. Une vaste opération d’inventaire a été lancée parmi les plus de 4.000 pièces qu’abrite le lieu, installé dans l’ancienne prison de la ville.

Lundi, des employés sont tombés sur des caisses stockées dans le grenier. Selon Centre Presse Aveyron, celles-ci contenaient des obus remontant sans doute à la Première Guerre mondiale, mais aussi deux grenades à main et des munitions, plus un autre engin explosif encore non identifié.

Des démineurs attendus

Les gendarmes ont été sollicités, en attendant l’intervention de démineurs, qui détermineront si ce matériel, peut-être ramené du front par un Poilu, est toujours dangereux ou déjà neutralisé.