Nouvelle-Zélande : Après une vente aux enchères, il se trompe et achète 1.000 poules au lieu d'une

ERREUR Contrairement à ce que pensait le nouveau propriétaire, le prix indiqué sur la petite annonce en ligne concernait l’ensemble des 1.000 gallinacés

avec agence

— 

Photo d'illustration d'une poule
Photo d'illustration d'une poule — Pixabay

Un habitant d’Hamilton (Nouvelle-Zélande) a fait, sans le savoir, l’acquisition de 1.000 poules auprès d’un élevage de volailles de Massey, dans la banlieue d’Auckland, ce dimanche. L’annonce d’un site d’enchères très populaire dans le pays précisait que la ferme cessait son activité et devait se débarrasser des animaux, rapporte le site d’informations Stuff​.

Le prix indiqué était de 1,50 dollar néo-zélandais. Steve Morrow a naturellement pensé qu’il s’agissait du tarif pour acheter une poule.

Sauver les poules, coûte que coûte

Le Néo-Zélandais avait décidé de programmer une enchère automatique, sur le site, pour un montant maximum de 20 dollars. Il pensait pouvoir acheter à ce prix deux volailles. Le week-end dernier, il a appris qu’il était le meilleur enchérisseur. « Je me suis dit (…) que je pourrais en prendre autant que je voulais. » Une fois en contact avec le revendeur, il apprend alors qu’il va devenir le nouveau propriétaire des 1.000 gallinacés. « Ce qui est sûr, c’est que j’étais sous le choc », a-t-il ajouté.

L'« heureux » propriétaire a fait savoir qu’il allait garder 20 poules. Mais il s’inquiète du sort des autres, qu’il ne veut pas voir exécutées. Steve Morrow a contacté un refuge animalier, qui œuvre à ce que les animaux soient adoptés.

« Je voulais sauver ces 1.000 vies, même si ça voulait dire qu’il fallait conduire jusqu’à Auckland pour les nourrir moi-même », a-t-il raconté. Quelque 700 poules sont d’ores et déjà sauvées.