Un auteur norvégien va écrire un livre qui ne pourra être lu qu’en 2114

PUBLICATION Le texte sera imprimé sur du papier tiré d’arbres plantés en 2014 à Oslo, une fois qu'ils seront devenus centenaires

20 Minutes avec agence

— 

L'auteur norvégien Karl Ove Knausgaard.
L'auteur norvégien Karl Ove Knausgaard. — DAVID HARTLEY/Shutterst/SIPA

L’écrivain norvégien Karl Ove Knausgaard a annoncé qu’il allait rédiger un livre qui ne sera publié qu’en 2114. Il a en effet rejoint d’autres auteurs au sein du projet « bibliothèque du futur », lancé par l’artiste écossaise Katie Paterson, rapporte The Guardian. Il s’agit d’une forêt située au nord d’ Oslo dans laquelle 1.000 épicéas ont été plantés en 2014. Les ouvrages des participants seront imprimés sur du papier fabriqué à partir de ces arbres quand ils seront devenus centenaires.

L’initiative décrite par Katie Paterson comme « une œuvre d’art vivante, qui respire et qui s’étend sur 100 ans » a déjà séduit les écrivains Margaret Atwood, David Mitchell ou encore Elif Shafak. Karl Ove Knausgaard est le premier Norvégien à s’associer à la « bibliothèque du futur ». Il a indiqué avoir déjà commencé à travailler sur le manuscrit, qu’il remettra de façon officielle le 23 mai 2020.

« Envoyer une capsule entre notre époque et la leur »

Le romancier est connu entre autres pour sa saga autobiographique en six tomes intitulée Mon Combat, en référence voulue au livre d’Adolf Hitler dont il s’inspire, précise le Huffington Post. Karl Ove Knausgaard est considéré par Katie Paterson comme « l’un des auteurs les plus exceptionnels du XXIe siècle ».

Il a confié tout le bien qu’il pensait de cet ambitieux projet. « C’est vraiment une idée brillante. J’aime vraiment beaucoup imaginer qu’on aura des lecteurs qui ne sont pas encore nés. C’est comme envoyer une petite capsule de notre époque à la leur. C’est une si magnifique œuvre d’art écologique », s’est-il félicité.