Australie : Un randonneur rampe pendant deux jours avec la jambe brisée avant d’être secouru

EXPLOIT « Ce que j’avais remonté à pied en 40 minutes, j’ai mis près de deux jours à le redescendre en rampant », a expliqué le quinquagénaire

20 Minutes avec agences

— 

Des chaussures de randonnée. Illustration.
Des chaussures de randonnée. Illustration. — PixaBay

Un instinct de survie exceptionnel. Un randonneur a rampé pendant deux jours à travers la forêt en Australie ce week-end, la jambe brisée en deux après avoir chuté d’une cascade. Neil Parker, 54 ans, a raconté son histoire aux journalistes ce mercredi.

L’homme faisait ce dimanche une randonnée au nord-ouest de Brisbane quand il a effectué une chute de six mètres depuis le haut d’une cascade. « J’ai fait la roue et je me suis cogné contre un rocher avant d’atterrir au fond du ruisseau », a-t-il expliqué. Le choc lui a cassé le poignet ainsi que la jambe, « nettement » brisée en deux.

Localisé par un hélicoptère deux jours plus tard

Ne sachant pas où il se trouvait, le randonneur a d’abord tenté d’appeler à l’aide avec son téléphone. En vain : le terminal avait pris l’eau lors de la chute. Il a alors commencé à ramper vers une clairière où il pensait avoir plus de chances d’être secouru. Là, il s’est confectionné une attelle de fortune pour sa jambe.

Le quinquagénaire n’avait sur lui qu’une « poignée de noix, une barre protéinée et quelques sucettes » pour se nourrir. Il s’est alors lancé dans un atroce voyage de 3 km en rampant. « Ce que j’avais remonté à pied en 40 minutes, j’ai mis près de deux jours à le redescendre en rampant », a-t-il expliqué.

C’est seulement ce mardi après-midi qu’un hélicoptère l’a finalement localisé et hélitreuillé jusqu’à un hôpital. Neil Parker, qui a fondé un club de randonnée et a déjà participé à des recherches de randonneurs, a affirmé que son expérience avait été essentielle à sa survie.