Dorian : Trump montre une fausse carte pour illustrer la trajectoire de l’ouragan

MÉTÉO ALÉATOIRE Après avoir annoncé à tort que l'ouragan frapperait l'Alabama, le président américain a refusé de revenir sur ses déclarations

20 Minutes avec agence

— 

Trump présentant une carte erronée de la trajectoire de l'ouragan Dorian, le 4 septembre 2019 à la Maison Blanche.
Trump présentant une carte erronée de la trajectoire de l'ouragan Dorian, le 4 septembre 2019 à la Maison Blanche. — Evan Vucci/AP/SIPA

Donald Trump a convoqué la presse ce mercredi pour dévoiler une carte officielle du Centre national des ouragans (NHC). Il s’agissait de montrer aux journalistes le parcours probable de l’ouragan Dorian, afin de prévenir les habitants et d’évacuer les zones à risque.

Problème : selon plusieurs médias, cette carte aurait été modifiée d’un simple trait de crayon noir par le président de manière à inclure l’Alabama sur le trajet de l’ouragan, rapporte FranceInfo. Dans la foulée, les réseaux sociaux se sont emparés de l’affaire, rebaptisée « MarqueurGate ».

« J’accepte les excuses des Fake News »

Accusé par les journalistes de diffuser des informations erronées, Donald Trump persiste et signe. « J’ai suggéré hier que […] l’Alabama pourrait possiblement être touché, ce qui était VRAI », a déclaré le président américain. « Ils en font toute une affaire. »

Mercredi soir, Trump a partagé une nouvelle carte sur Twitter, réalisée cette fois par le South Florida Water Management Office. « Voici la trajectoire prévue de l’ouragan à l’origine. Comme vous pouvez le constater, […] il était prévu que l’ouragan passe par la Floride et frappe également la Géorgie et l’Alabama », écrit-il. « J’accepte les excuses des Fake News [surnom donné à plusieurs médias par Donald Trump, NDLR] ! »

Cette carte comporte cependant une inscription : « Ce graphique est un complément mais ne remplace pas les avis du NHC. » Le National Weather Service avait d’ailleurs souligné sur Twitter que l’Alabama n’était définitivement pas sur la trajectoire de l’ouragan Dorian.