Un vacancier contraint de remplacer son collègue pour piloter l'avion

INSOLITE Le pilote a plaisanté en demandant aux passagers s’ils étaient d’accord pour qu’il les conduise à Alicante, en Espagne, même sans son uniforme

Naomi Mackako

— 

Un avion de la compagnie britannique EasyJet. Illustration.
Un avion de la compagnie britannique EasyJet. Illustration. — imagii

Les passagers d’un vol reliant Manchester, en Angleterre, à Alicante, en Espagne, ont eu une drôle de surprise dimanche dernier quand on leur a annoncé qu’un voyageur allait piloter l’avion de la compagnie EasyJet, rapporte le Daily Mail.

Si les passagers n’ont pas été très rassurés au départ, la présence du pilote à bord a soulagé les membres de l’équipage. En effet, le pilote initial étant retenu en France à cause d’un problème aérien, le vol était annoncé avec au moins deux heures de retard. Mais c’était compter sans Michael Bradley, un autre pilote d’EasyJet à bord de l’appareil, qui partait en vacances avec sa famille.

Les voyageurs conquis par le pilote désigné

Le pilote a rapidement trouvé la solution et a proposé son aide à la compagnie. « J’ai mon permis de vol et mon passeport avec moi et j’aimerais partir en vacances. Si vous avez besoin d’un coup de main, je suis prêt », a-t-il déclaré. Ses supérieurs lui ont demandé officiellement quelques instants plus tard de piloter l’avion.

Michelle Potts, une passagère, a publié une vidéo de la scène sur Facebook. « J’étais un peu nerveuse au début, mais une fois qu’il s’est adressé à nous dans l’avion, j’étais soulagée », a-t-elle déclaré auprès du Daily Mail. Michael Bradley a saisi le micro du chef de cabine et a expliqué la situation aux voyageurs. « Si vous êtes d’accord pour que l’un de vos pilotes ressemble à ça aujourd’hui, nous allons à Alicante », a-t-il plaisanté alors qu’il était en tenue décontractée et sans uniforme.

Sur la vidéo, on peut entendre les voyageurs rires aux blagues du pilote qui a réussi à détendre l’atmosphère. On ignore cependant s’il a été rémunéré par la compagnie aérienne pour ce petit extra.