Australie : Une végane attaque ses voisins à cause des odeurs de barbecue, la justice la déboute

NUISANCES OLFACTIVES Depuis 2017, cette habitante de Perth se plaignait des fortes odeurs de poisson grillé qui émanent du jardin de ses voisins

20 Minutes avec agence

— 

Un barbecue (illustration).
Un barbecue (illustration). — Shutterstock / SIPA

La saison des barbecues ne fait pas que des heureux. Parfois, les effluves de viande grillée sont même à l’origine de conflits de voisinage. En Australie, une femme végane a été déboutée en août par la justice après avoir porté plainte contre ses voisins pour nuisances olfactives.

Cette habitante est particulièrement gênée par les odeurs de poisson grillé au barbecue, au point d’affecter sa qualité de vie. « Tout ce que je sens, c’est l’odeur du poisson », a-t-elle expliqué au Guardian, relayé par Le Point. « Je ne peux pas profiter de ma cour. »

Des demandes jugées « pas raisonnables »

La femme reprochait également à ses voisins de fumer des cigarettes dans leur jardin, de déplacer bruyamment des chaises ou encore de jouer au ballon. Des plaintes jugées « pas raisonnables » par ses voisins et par les juges. La demanderesse a été déboutée de toutes ses demandes. Mais cette dernière ne compte pas s’arrêter là et envisagerait de déposer un nouveau recours en justice.

En France aussi, les tribunaux sont régulièrement amenés à trancher d’autres conflits de voisinage tout aussi surprenants. Ce jeudi, le tribunal de Rochefort rendra un jugement pour « nuisances sonores » sur le coq Maurice, qui réveille les habitants de l’île d’Oléron chaque matin, à 6h30.