Russie: Plus de 4.000 tortues « camouflées en choux » saisies à la frontière avec le Kazakhstan

SAUVETAGE Les tortues ont été recueillies par une université et nourries pendant un mois en attendant leur retour au Kazakhstan

20 Minutes avec agences

— 

Une tortue géante (illustration).
Une tortue géante (illustration). — Slavek Ruta/Shutterstoc/SIPA

L’idée était originale mais n’a pas trompé les douaniers russes. Plus de 4.000 tortues d’une espèce protégée, « déguisées » en choux, ont récemment été saisies à la frontière entre le Kazakhstan et la Russie.

Les 4.100 « tortues des steppes » ont été découvertes dans un semi-remorque dans la région d’Orenbourg (Russie), selon le ministère russe de l’Intérieur. La valeur totale des animaux, qui appartiennent à une espèce vulnérable, est estimée à 7,8 millions de roubles (105.000 euros).

8.000 tortues saisies et soignées en 2016

Les tortues ont d’abord été installées dans une université de la région, où étudiants et professeurs les ont nourries pendant un mois. Pendant ce temps, les « formulaires administratifs nécessaires à leur renvoi au Kazakhstan » ont été préparés, explique Sergueï Riabtsov, qui a coordonné l’opération.

« Elles mangeaient des choux, des potirons, des fruits, tout ce qui contient beaucoup d’eau », a-t-il expliqué. Dans une vidéo partagée par le ministère de l’Intérieur, on voit les tortues dans une salle de sport vétuste, mangeant bruyamment leur repas.

En 2016, les étudiants de cette université avaient déjà pris soin de plus de 8.000 tortues saisies dans une situation similaire. Une fois les documents administratifs prêts, les tortues des steppes ont passé un examen médical puis ont été transportées dans des boîtes de carton jusque dans le sud du Kazakhstan pour y être relâchées.