Adoption: Loïc a retrouvé sa petite sœur grâce aux réseaux sociaux

BELLE HISTOIRE Un lycéen des Hautes-Pyrénées, qui avait été séparé de ses frères et sœurs lors de son adoption il y a dix ans, a réussi à retrouver grâce aux réseaux sociaux la petite sœur qu’il recherchait désespérément et plusieurs autres membres de sa famille

A.L.

— 

Capture d'écran de deux vidéos Instagram
Capture d'écran de deux vidéos Instagram — Instagram/ loic.frcdd

C’est une histoire poignante comme on en trouve parfois sur les réseaux sociaux, et qui mettent du baume au cœur. Loïc, un enfant adopté, avait perdu sa petite sœur avec laquelle il avait passé plusieurs années de sa vie dans une première famille adoptive.

L’adolescent se disait « au fond du trou » et avoir « tout essayé » dans une vidéo postée il y a quatre jours, où il appelait les internautes à la rescousse pour retrouver sa sœur. Il y expliquait être né à Roubaix, et avoir vécu là-bas avec neuf frères et sœurs une enfance difficile auprès d’une mère qui cumulait les problèmes. Placé au bout de trois ans dans une famille d’accueil avec sa petite sœur, il doit repartir, raconte-t-il, quand ses tuteurs sont soupçonnés de maltraitance.

Sa mère morte, son père absent depuis la naissance, il est placé dans un orphelinat sans ses frères et sœurs. « J’ai ma petite sœur, celle qui me manque le plus, ça va faire dix ans que j’ai perdu contact avec, c’est la seule qui me manque énormément », dit-il dans de lourds sanglots, en donnant les quelques informations qu’il possède sur elle.

La mobilisation a payé : sa vidéo a été partagée des centaines de milliers de fois et la petite sœur Marie-Anaïs a été retrouvée, ainsi que d’autres frères et sœurs. « Dans les commentaires, il y avait quelqu’un d’insistant, qui voulait qu’on parle en privé. Mais j’ai reçu énormément de messages et je n’ai pas vu tout de suite », raconte-t-il au journal Le Parisien. Dans une nouvelle vidéo ensoleillée, Loïc apparaît souriant et remercie du fond du cœur des internautes qui l’ont aidé: 

« Vous avez réussi à faire du bonheur dans moi », dit-il. Désormais, sa bio Instagram affiche ce message : « Putain l'histoire qu'est qu'elle est belle gros.» On ne saurait mieux résumer. 

Adoption: évoquée depuis plusieurs années, la réforme des agréments se fait attendre