Royaume-Uni: Des nuggets offerts à des adolescents pour en faire des passeurs de drogue

TRAFIC Ces « chicken shops gangs » enrôlent surtout des ados de 14 à 17 ans

20 Minutes avec agence

— 

Des nuggets (illustration).
Des nuggets (illustration). — Richard B. Levine/Newscom/SIPA

Au Royaume-Uni, des dealers de drogue offrent des nuggets à des enfants pour en faire des passeurs. L’objectif est d’acheminer la drogue depuis les villes vers des zones plus rurales, rapporte The Guardian.

Si ce sont majoritairement des adolescents de 14 à 17 ans qui sont enrôlés de la sorte, certains dealers n’hésitent pas à descendre jusqu’aux enfants âgés de seulement 7 ans. Pour créer cette relation, les « chicken shops gangs » repèrent les habitudes des jeunes dans les fast-foods.

Une relation qui évolue au fil du temps

« Les jeunes ont tendance à se rendre dans des lieux comme les chaînes de fast-food qui ne coûtent pas très cher », explique Natasha Chopra, qui dirige un programme de protection infantile contre la violence et l’exploitation à Londres. « Ils utilisent certains de ces endroits comme des lieux de sociabilisation. »

De leur côté, les dealers « se disent 'Ce jeune-là arrive à telle heure, il part à telle heure' », poursuit Natasha Chopra. « Ils démarrent ensuite la conversation, 'Tiens, des frites, tiens, du poulet frit offert par la maison', et la relation peut se développer assez facilement. »

Une fois le contact établi, les dealers passent à la vitesse supérieure en offrant de petites sommes en échange de nouveaux services, comme faire le guet à des points stratégiques. Petit à petit, les jeunes intègrent pleinement le gang. Selon un rapport publié en janvier par l’Agence nationale contre le crime du Royaume-Uni, pas moins de 10.000 enfants travailleraient pour des gangs.