Rouen : Les longues-vues installées sur le parvis de la cathédrale servaient à espionner les voisins

VOYEURISME Les installations vont être modifiées pour ne plus pouvoir être tournées vers les habitations

20 Minutes avec agence

— 

La façade de la cathédrale de Rouen (Seine-Maritime)
La façade de la cathédrale de Rouen (Seine-Maritime) — REMY JEAN-FRANCOIS/SIPA

Après seulement quelques mois de fonctionnement, les longues-vues installées sur le parvis de la cathédrale Notre-Dame de Rouen (Seine-Maritime) ont été retirées ce mercredi. Certains s’amusaient en effet à s’en servir pour épier les voisins et non observer la bâtisse rouennaise.

Les longues-vues avaient été installées là pour permettre aux touristes de mieux observer les détails délicats de la façade en pierre de la cathédrale. Dans le même temps, des chaises longues en teck avaient été installées pour créer un espace détente, rapporte 76actu.

Modifier l’angle de vue

Mais après avoir admiré l’édifice religieux, certains retournaient les longues-vues et observaient les environs du parvis. Une occupation qui « pouvait créer un inconfort pour le voisinage », a confié le service communication de la Métropole Rouen Normandie à 76actu.

La municipalité a cependant trouvé une solution. Le retrait des longues-vues n’est que temporaire : elles vont passer dans un atelier afin que leur angle de vue soit modifié, avant d’être réinstallées sur le parvis. Ainsi, l’objectif permettra toujours d’admirer la cathédrale mais il ne sera plus possible de tourner la longue-vue vers les habitations.