VIDEO. Grèce: Un chien refuse de quitter le bord de route où son maître s'est tué il y a un an et demi

POUSSIÈRE DANS L’ŒIL L'animal reçoit de la nourriture et de l'eau des habitants des environs, qui ont aussi construit une niche et un monument en hommage à son maître décédé

20 Minutes avec agence

— 

Illustration d'un chien.
Illustration d'un chien. — TheUjulala

Dix-huit mois après la mort de son maître dans un accident de la route, un chien refuse de quitter les lieux du drame à Naupacte (Grèce). Depuis tout ce temps, l’animal n’a pas quitté le bord de la route où Haris, 40 ans, a perdu la vie en 2017.

Plusieurs personnes ont tenté de recueillir le canidé, en vain. Le chien retourne toujours sur le site de l’accident, situé à une douzaine de kilomètres du domicile de son maître décédé, rapporte le média Nafpaktianews, relayé par Ouest France.

Une niche et de la nourriture sur place

Après plusieurs mois, les habitants se sont résolus à laisser l’animal occuper les lieux et ont décidé d’améliorer son confort sur place. Une niche et un petit monument en hommage à son maître ont été construits. Le chien reçoit aussi régulièrement de la nourriture et de l’eau apportées par les résidents des environs.

Cette solidarité lui permet de ne pas bouger de l’endroit symbolique, sauf quand il part à la recherche une zone d’ombre, pendant les périodes de forte chaleur. L’animal a été surnommé le « Hachiko grec ». Il s’agit d’une référence à un chien japonais qui, dans les années 1920, s’est rendu chaque jour pendant dix ans à la gare de sa ville pour attendre le retour de son maître, décédé.