Alligators: Ne jetez pas de drogue dans la cuvette des toilettes, vous allez créer des «meth-gators» selon la police américaine

VRAI PROBLÈME Les autorités craignent l’apparition d’une nouvelle espèce menaçante, le « meth-gator »

20 Minutes avec agences

— 

Illustration d'un alligator.
Illustration d'un alligator. — Pexels

Attention à ce que vous jetez dans la cuvette de vos toilettes : certains produits risquent de se retrouver dans l’estomac d’animaux sauvages. La drogue, par exemple, risque de rendre canards et oies complètement addicts, ou pire, de transformer les alligators en « meth-gators » !

Cette mise en garde a été lancée ce week-end par la police d’une petite ville du Tennessee, dans le sud des Etats-Unis. « Les gars, svp, ne jetez pas vos drogues dans les toilettes », ont imploré les agents de Loretto sur Facebook.

Intoxication animale

Les policiers venaient de faire une perquisition chez un suspect, qui a tenté de se débarrasser de la méthamphétamine qu’il possédait en tirant la chasse d’eau. « Quand vous envoyez des choses dans les égouts, elles finissent dans nos bassins de rétention, avant de repartir dans les rivières, a rappelé la police. Des canards, des oies et d’autres volatiles fréquentent ces bassins et on frémit en imaginant ce que l’un d’eux, chargé en meth, pourrait faire. »

Pire, dans les rivières de la région, la drogue pourrait « créer des meth-gators », craignent les forces de l’ordre. La mise en garde a créé une vague de plaisanteries sur les réseaux sociaux. « Les meth-gators ne sont pas autorisés à la bibliothèque, à moins d’être enregistrés », a notamment tweeté la bibliothèque publique de Loretto.