Des «aéroports» en 1775: La nouvelle bourde de Donald Trump dans son discours national

OUPS L’anachronisme du président américain a été copieusement raillé sur les réseaux sociaux

20 Minutes avec agences

— 

Donald Trump lors des festivités du 4 juillet à Washington.
Donald Trump lors des festivités du 4 juillet à Washington. — Carolyn Kaster/AP/SIPA

Fatigue, inattention ? À l’occasion d’un discours donné dans le cadre des commémorations du 4 juillet, Donald Trump s’est laissé aller à commettre une nouvelle bourde, au grand amusement des Américains.

Devant la foule, le président des Etats-Unis s’est lancé dans un grand récit sur la Guerre d’indépendance (1775-1783). Il a décrit notamment la manière dont le Congrès continental « a créé une armée unifiée à partir des Forces révolutionnaires situées autour de Boston et New York ». Jusqu’ici, tout va bien. Mais peu après, le président a évoqué des troupes qui auraient réussi à « prendre le contrôle des aéroports ».

Les Internautes s’emparent de la bourde

Donald Trump a pourtant cité, dans le même discours, l’exploit des frères Wright, pionniers américains de l’aviation qui n’ont réalisé le premier vol motorisé, devant témoins… qu’en 1903.

Un bel anachronisme, que n’ont pas manqué de relever les auditeurs et les internautes. Sur Twitter, un hashtag #RevolutionaryWarAirportStories n’a pas tardé à apparaître. Et comme on peut le voir, les Américains s’en sont donnés à cœur joie dans les détournements.