Pour être sûr qu'il comprenne tout, Shinzo Abe a préparé un dessin simpliste pour Donald Trump

UN JOLI DESSIN Le document contient des flèches, des parties soulignées, des encadrés et des mots en majuscules

20 Minutes avec agence

— 

Donald Trump et le Premier ministre japonais Shinzo Abe à la Maison Blance en juin 2018.
Donald Trump et le Premier ministre japonais Shinzo Abe à la Maison Blance en juin 2018. — YOSHIKAZU OKUNISHI/AP/SIPA

Shinzo Abe a décidé de faire au plus simple pour s’assurer que Donald Trump comprenne bien l’importance des investissements japonais aux Etats-Unis. Ses équipes ont donc schématisé la hausse des investissements nippons sous forme d’une carte ludique et très simple à comprendre.

Le document, pauvre en texte, est dénué de toute complexité. Il est agrémenté de flèches, de cadres et de petits dessins. Les parties importantes sont soulignées et mises en majuscule, comme le montre le journaliste du New York Times Peter Baker dans un tweet, relayé par Slate.

« Ils construisent des usines magnifiques »

Intitulé « Derniers investissements en date du Japon », le schéma semble avoir été conçu pour s’adapter à la durée d’attention de Donald Trump, réputée assez brève. Le président américain est connu pour son désamour des documents longs et très élaborés. Quant aux majuscules, elles rappellent celles que le chef d’Etat affectionne particulièrement dans ses tweets.

Ce n’est pas la première fois que des dirigeants choisissent une méthode simpliste pour faire passer un message à Donald Trump. Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker lui avait déjà expliqué les politiques commerciales mondiales en utilisant des petites cartes colorées.

Au vu de la réaction de Donald Trump, la tactique de Shinzo Abe a porté ses fruits. « J’apprécie le fait que vous envoyiez de nombreuses usines automobiles dans le Michigan, dans l’Ohio, en Pennsylvanie et en Caroline du Nord », a déclaré le président américain après leur échange. « Ils construisent des usines magnifiques. »