La fausse plaque d'immatriculation du vrai pick-up Tesla construit par Simone Giertz à partir d'une Model 3.
La fausse plaque d'immatriculation du vrai pick-up Tesla construit par Simone Giertz à partir d'une Model 3. — Capture d'écran YouTube/Simone Giertz/Tesla

DINGUE

Tesla: Une Youtubeuse fabrique son propre pick-up électrique à partir d'une Model 3

La « reine des robots merdiques » a mis un an pour donner naissance au véhicule de ses rêves

A court de patience, Simone Giertz n’a pas voulu attendre la sortie du pick-up de Tesla… et a fabriqué le sien. Un an de réflexion et de travail sur une Tesla Model 3 aura été nécessaire pour atteindre cet objectif, rapporte Numerama.

La Suédoise, surnommée la « reine des robots merdiques », a résumé son année de travail dans une vidéo qu’elle a partagée ce mardi sur sa chaîne YouTube. Elle définit elle-même sa Truckla (contraction de « truck » et « Tesla ») comme « le truc le plus stupide ou le plus génial » qu’elle ait jamais fait.

« Transporter du bois et des cadavres »

Les images, visionnées plus de 3 millions de fois en deux jours, montrent un résultat au design classique, éloigné du futur véhicule de Tesla. Le pick-up électrique, qui doit être présenté cet été pour une sortie en 2020, a été décrit par Elon Musk comme « futuriste ». Pour son défi, Simone Giertz a demandé l’aide de Laura Kampf, spécialiste du design, de Richard Benoit, expert en transformation de Tesla, et du mécanicien Marcos Ramirez.

Elle explique avoir dû faire preuve de beaucoup de créativité pour que le système central de la Model 3 fonctionne en l’absence de la partie supérieure de la carrosserie et des capteurs qui s’y trouvaient avant sa découpe à la scieuse à disque. Au final, Simone Giertz se dit ravie du résultat fait maison, qui sera bien pratique pour « transporter du bois et des cadavres ».