Un pistolet imprimé en 3D (illustration).
Un pistolet imprimé en 3D (illustration). — Eric Gay/AP/SIPA

JUSTICE

Royaume-Uni: Un jeune homme condamné pour avoir fabriqué une arme avec une imprimante 3D

Le jeune homme prétendait qu’il s’agissait d’un projet universitaire

Une arme homemade. Un jeune homme de 26 ans a été condamné ce mercredi par un tribunal de Londres pour avoir fabriqué une arme à feu avec une imprimante 3D. Cette condamnation est « la première du genre », selon le sergent en charge de l’enquête.

L’affaire « a permis d’empêcher un pistolet fonctionnel de finir dans les mains de criminels », se félicite Jonathan Roberts dans un communiqué. Tout a commencé en octobre 2017, quand les policiers ont perquisitionné le domicile du jeune homme dans le cadre d’une affaire de drogues.

Une arme qui tire à balles réelles

Sur place, les autorités ont d’abord trouvé des composants pour fabriquer un pistolet 3D. Sans permis de port d’arme, le suspect a assuré qu’il imprimait un pistolet pour un projet universitaire et qu’il ignorait qu’une telle arme pouvait réellement tuer.

Mais une recherche dans son historique Internet a révélé qu’il avait « visionné des vidéos expliquant comment se servir d’une imprimante 3D pour fabriquer des armes à feu qui tirent des balles réelles », précise la police. Une seconde perquisition en février 2018 a permis de trouver d’autres composants supplémentaires. Sa peine sera prononcée le 9 août.