Le « crop circle » réalisé par les élèves strasbourgeois à Blaesheim.
Le « crop circle » réalisé par les élèves strasbourgeois à Blaesheim. — M. Verreman

INSOLITE

Strasbourg: Le «crop circle» dans le champ, c'était la prof' de maths

Des extraterrestres? Non, ce sont des élèves d'un collège de Strasbourg qui ont réalisé un crop circle dans un champ de Blaesheim, dans la banlieue de la capitale alsacienne

Les extraterrestres sont en réalité… des collégiens du gymnase Jean-Sturm de Strasbourg ! Lundi, des élèves de sixième ont eu droit un exercice un peu particulier dans un champ de blé de Blaesheim, à l’est de la capitale alsacienne. Ils ont réalisé un « crop circle », ces formes géométriques que certains attribuent aux petits hommes verts.

Ce dessin, de plus de 150 mètres de long sur 50 mètres de large environ, a eu lieu sous le contrôle d’une professeur de mathématiques de l’établissement privé. Pourquoi avoir eu cette idée ? « Pour faire de la géométrie appliquée en grandeur nature : utilisation de cordes, de bâtons et de « mètres » tels les bâtisseurs du Moyen Âge, de boussoles pour veiller aux alignements… », a expliqué Françoise Evrard sur le site de l'école.

Le plan de cet exercice de géométrie.
Le plan de cet exercice de géométrie. - Gymnase Jean Sturm

« Pour que les personnes puissent développer leur sens critique »

« Ensuite, pour que les personnes puissent développer leur sens critique et avoir du recul quant aux informations véhiculées par internet, poursuit-elle. Et enfin, pour avoir une ouverture d’esprit : la vision que l’on a du ras du sol n’est pas la même que celle que l’on a vu du ciel, et pourtant le champ et son dessin sont identiques. Pour une même réalité, plusieurs points de vue sont possibles, et non incompatibles. »

Détail important ; le propriétaire de la parcelle, le maire de Blaesheim Jacques Baur, avait donné son accord.

Le dessin d'un élève de sixième, à l'origine de ce « crop circle ».
Le dessin d'un élève de sixième, à l'origine de ce « crop circle ». - Gymnase Jean Sturm