Ethiopie: Elle passe son examen de fin d'études trente minutes après son accouchement

SUPER MAMAN Un examinateur est venu la surveiller alors qu’elle composait son test à l’hôpital

Naomi Mackako

— 

Plus de 11 étudiantes, qui ont accouché depuis le début des examens nationaux lundi, ont également passé leurs tests, a déclaré une porte-parole du ministère éthiopien de l'Education à CNN.
Plus de 11 étudiantes, qui ont accouché depuis le début des examens nationaux lundi, ont également passé leurs tests, a déclaré une porte-parole du ministère éthiopien de l'Education à CNN. — Luisella Planeta Leoni

En Ethiopie, une femme a passé ses examens de dernière année à l’hôpital, 30 minutes seulement après son retour de couche, rapporte CNN.

Almaz Derese, 21 ans, a donné naissance à son bébé le jour où ses examens du secondaire devaient commencer. « Même s’il était très difficile de passer un examen après avoir accouché, je ne voulais pas laisser passer cette occasion. J’ai travaillé sans relâche pendant une décennie [pour ça] », a déclaré la jeune maman auprès de la chaîne.

Un test passé à l’hôpital

Kebede Negesu, responsable de l’éducation du district d’Illu Aba Bora, dans le sud-ouest de l’Ethiopie, a rapporté qu’un examinateur est venu la surveiller pendant qu’elle passait les examens à l’hôpital. Et d’ajouter : « Son mari nous a dit qu’elle était incapable de passer l’examen en classe et nous lui avons demandé si elle pourrait le passer à l’hôpital, elle a accepté ».

Almaz s’est mariée à 17 ans, mais son mari l’a toujours encouragée à poursuivre ses études. Plus de 40 % des jeunes filles sont mariées avant l’âge de 18 ans en Ethiopie. Selon un rapport de l’UNICEF publié en 2018, le pays comptait 15 millions de jeunes femmes mariées, et plus du tiers d’entre elles l’ont été avant l’âge de 15 ans.