Etats-Unis: Excédé par les bruits de Manhattan, il intente un procès et le gagne

NUISANCES Le retraité n’a pas fait appel à un avocat et s'est défendu seul

Naomi Mackako

— 

Le quartier de Manhattan à New York (USA). Illustration.
Le quartier de Manhattan à New York (USA). Illustration. — igormattio

On croirait un remake de David contre Goliath… Un retraité de 70 ans, habitant de Manhattan à New York, a poursuivi plusieurs grosses entreprises devant une cour des petites créances pour tapage nocturne et a gagné le procès, rapporte ABC. Les nuisances sonores devenaient insupportables.

Cela a commencé par des travaux de construction pendant la nuit dans un grand immeuble situé entre 80th Street et 2nd Avenue. « Ils avaient 20 camions de ciment qui passaient au ralenti à 3 heures du matin et une bétonnière, c’était très bruyant », a raconté Mike Edison. « [Les travailleurs] hurlaient dans la rue. C’était des bips-bips, plus fort que mon réveil. »

Autodéfense

Mike Edison dit qu’il a essayé de demander un peu de paix et de calme la nuit. Mais sans réaction, il a amené le promoteur, l’entreprise de construction et même la banque finançant le projet, non pas devant un tribunal civil, mais devant un tribunal des petites créances. Ce dernier interdit parfois au plaignant d’être représenté par un avocat. L’Américain s’est donc défendu seul, il a déclaré que la ville n’avait pas à être bruyante pendant la nuit alors que les gens essayent de dormir. Le retraité a gagné face des entreprises telles que les chaînes de pharmacies Rite Aid et Duane Reade ou encore le café Starbucks. Mike Edison a réussi à améliorer la qualité de vie de tous ses voisins. Nombre de riverains ont salué son initiative.

Le septuagénaire a donné la quasi-totalité de la somme obtenue en dédommagement - des milliers de dollars - à des œuvres caritatives locales.