Etats-Unis: Elle achète un gâteau pour fêter le diplôme de sa fille... Walmart lui en sert un en polystyrène

ARNAQUE Walmart s'est excusé en offrant à la mère de famille une carte cadeau 

Naomi Mackako

— 

Enseigne de la chaîne de magasins spécialisée dans la grande distribution, Walmart. Illustration.
Enseigne de la chaîne de magasins spécialisée dans la grande distribution, Walmart. Illustration. — David J. Phillip/AP/SIPA

Cela devait être une journée exceptionnelle et mémorable… Cette famille s’en souviendra mais pas pour une bonne raison. Une habitante de Pasadena au Texas (Etats-Unis), a eu la mauvaise surprise de se voir servir un faux gâteau en polystyrène après avoir commandé au magasin Walmart, rapporte la chaîne KPRC.

Marsy Flores avait commandé auprès du spécialiste de la grande distribution un gâteau pour célébrer l’obtention du diplôme de fin d’études de sa fille, Lea Nava. « C’était très important pour moi », a expliqué la mère. Mais le matin du jour de fête, en arrivant sur place, rien ne semble être prêt au rayon pâtisserie.

Du polystyrène recouvert de crème

Un responsable vient à sa rencontre et lui propose de choisir n’importe lequel des quelques gâteaux prêts à la vente car celui commandé initialement n’est pas disponible. Il le décore et ajoute même une photo de la jeune diplômée puis Marsy l’emporte chez elle. Mais lorsque le moment de la dégustation arrive lors de la petite réception, la famille déchante. En dessous de la crème et des décorations comestibles, à la place d’une génoise moelleuse, c’est du polystyrène que découvre la sœur de Marsy, Nellie.

 

Des internautes indignés

Scandalisée et furieuse que la famille ait été trompée, la jeune femme filme le gâteau et partage les images sur Facebook. La vidéo suscite une vague d’indignation et est visionnée des centaines de milliers de fois. Nellie Flores a précisé que Walmart avait offert à sa sœur une carte cadeau d'une valeur de 60 dollars en signe de dédommagement. Un geste commercial qui ne saura réparer l’embarras et la gêne éprouvés devant tous les convives réunis pour l’occasion, selon elle.

L’entreprise américaine a déclaré à la chaîne locale que l’incident était dû à un malentendu.