Royaume-Uni: Il tond un pénis géant sur la pelouse de son jardin pour «accueillir» Donald Trump

ANTI TRUMP L’étudiant espère que le président américain a pu admirer son œuvre avant l’atterrissage d'Air Force One à l'aéroport de Stansted

N.M.

— 

Sur Twitter, les clichés de l'oeuvre d'Ollie Nancar­row ont récolté des milliers de likes.
Sur Twitter, les clichés de l'oeuvre d'Ollie Nancar­row ont récolté des milliers de likes. — Capture d'écran de @born_eco/Twitter

« Devinez qui a été occupé aujourd’hui à tondre un message au président Trump sous la trajectoire du vol en direction de Stansted ? S’il vous plaît, partagez et voyons dans quelle mesure nous pouvons diffuser ce message d’accueil ! », a écrit sur Twitter Ollie Nancar­row, un étudiant de 18 ans engagé pour l’environnement.

Pénis et ours polaire

Le jeune Britannique a voulu protester à sa manière contre la visite du leader américain au Royaume-Uni ce lundi, rapporte The Independent. Il a tondu dans le jardin de sa maison familiale le message suivant : « Le changement climatique est une réalité », accompagné d’un pénis géant. Sur un champ voisin, il a également tondu un ours polaire.

En effet, à cause du réchauffement climatique, la surface de la banquise décroît d’environ 13,4 % par décennie, rapporte WWF. La fonte des glaces est une véritable menace pour la survie de l’ours blanc, qui passe la majeure partie de sa vie sur la banquise.

Donald Trump n’est pas le bienvenu

Le 26 novembre, Donald Trump a pourtant déclaré « ne pas croire au changement climatique » à la suite d'un rapport gouvernemental américain alertant sur les conséquences négatives du changement climatique sur l’économie.

Avec son message provocateur, l’étudiant, qui est aussi le fondateur de Born Eco, un site Web qui met en relation les acheteurs avec des commerçants environnement « friendly », espère attirer l’attention du président. « Donald Trump et son mépris pour le climat ne sont pas les bienvenus », a-t-il par ailleurs déclaré.